Les tableaux de mats

 

Le mat du couloir se fait sur la dernière rangée, avec une tour ou une dame, le roi est coincé entre le bord de l'échiquier et ses pièces, le plus souvent les pions.

Les tours blanchent s'associent pour attaquer deux fois la case c8, cette case n'est défendue qu'une seule fois par la tour b8. Deux attaquants contre un seul défenseur, les blancs peuvent faire le mat du couloir. 1.Tc8 Txc8 2.Txc8#

Les blancs jouent et font le mat du couloir

 
 
Exercice 2.PNG
 

Le mat à l'étouffée est caractérisé par le fait que le roi est étouffé par ses propres pièces, il est maté par un cavalier. Ce mat se fait en général dans le coin de l'échiquier, le roi ayant peu de cases de fuite.

Dans cette position le roi noir est étouffé par ses pièces. Il suffit alors que le cavalier attaque celui-ci. Grâce au clouage du fou g8, le cavalier vient faire échec et mat en f7. 1.Cf7#

Les blancs jouent et font le mat à l'étouffée

 
 
 

Le mat arabe est défini par l'action simultanée de la tour et du cavalier. Ce sont ces deux pièces, avec le roi, qui ont conservé leur marche du temps des arabes,d'où le nom du mat. Il se fait en général dans le coin de l'échiquier, la tour fait échec et mat protégée par le cavalier.

Exemple.PNG

Dans cette position, la tour blanche empêche le roi de sortir de la huitième rangée. Le cavalier va obliger celui-ci à aller dans le coin(case h8), et en même temps permettre à la tour de se rendre en h7, pour faire échec et mat. 1.Cf6+ Rh8 2.Th7#

 

Les blancs jouent et font le mat arabe

 
 
 

Le nom de ce mat serait justifié par la position de deux pièces sur les cases voisines du roi maté. Les "épaules" peuvent  être sur une ligne horizontale, verticale ou sur une diagonale.Il se fait en général sur le bord de l'échiquier. Ce mat est caractérisé par la disposition des pièces et non par la pièce qui fait échec et mat.

Dans cette position les pions sont les épaules du roi, et c'est la dame qui vient faire échec et mat. Les pions peuvent être remplacés par deux tours.

Les épaules, la tour et le cavalier, sont  sur une ligne verticale ou horizontale. On utilise deux pièces blanches pour mater. La tour empêche le roi noir de fuir et le cavalier fait échec et mat.

Le fou et le pion forment les épaules du roi noir, ils sont en diagonale et le roi est en arrière. Dans ce type de position,c'est le fou ou la dame qui fait échec et mat.

Dans ce type de position,la tour et le fou forment les épaules et le roi se trouve devant celles-ci. C'est en général la dame qui fait échec et mat protégée par une de ces pièces, ici le cavalier en d3.

Les blancs jouent et font le mat des épaulettes

 
 
 

Le mat du guéridon se caractérise par la forme donnée par les pièces.La dame est collée au roi adverse, celui-ci est gêné par ses propres pièces en diagonale.Cette disposition  peut faire penser à un guéridon, d'où le nom de ce mat.

Dans cette position, les blancs vont extraire le roi noir de son abri par le sacrifice de la tour en g7. Le roi va donc se retrouver sur la case g7 avec les deux cases angulaires(f8 et h8) occupées par ses propres tours. Le coup de grâce est donné par la dame blanche en g6. 1.Txg7 Rxg7 2.Dg6#

Les blancs jouent et font le mat du guéridon

 
 
  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

© 2015-2020 Je joue aux échecs.